Green Wit 9 rue du Sagittaire 44700 Orvault

+33 6.16.47.67.88

Quelle place pour l’industrie verte dans une société post-industrielle ?

Publié par Virginie le

« L’écologisation de l’industrie est essentielle à notre capacité de lutter contre les changements climatiques et de maintenir une société prospère. Mais pour y parvenir, nous avons besoin d’une toute nouvelle relation avec l’environnement »

Benoit Lechat – rédacteur en chef – green european journal d’octobre 2013

Si l’on veut limiter le réchauffement climatique à 2°C, l’humanité doit réduire de moitié ses émissions totales de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050, soit de 50%.

Nous connaissons tous maintenant les enjeux environnementaux et sociaux que nous devons affronter d’ici 2020-2035.

Nous pouvons et devons débattre des parts respectives de l’augmentation de l’efficacité énergétique et de la réduction de la consommation qui sont nécessaires pour atteindre nos objectifs de durabilité, mais il est absolument évident que l’industrie jouera un rôle clé. Même si, au cours des dernières décennies, la fermeture des industries polluantes et la récession mondiale ont contribué à la réduction des émissions de GES en Europe, il y a de nombreuses bonnes raisons de penser que la désindustrialisation n’est pas le moyen d’atteindre nos objectifs écologiques.

Certains très gros consommateurs d’énergie et de ressources, par exemple l’industrie sidérurgique, sont des acteurs clés dans la réduction globale de la consommation.

Il n’y aura donc pas de transition vers la durabilité en Europe sans une base industrielle forte et innovante, capable de jouer un rôle moteur en matière d’utilisation efficace des ressources.

Avec son triptyque de régulation financière, d’inclusion sociale et de transformation industrielle, le projet Green New Deal doit être poursuivi, face aux lobbying de la vieille industrie.

La nouvelle politique industrielle européenne doit inclure des politiques concernant la recherche, les marchés publics, les normes et le marché du travail. Elle doit également s’appuyer sur des politiques sociales et fiscales totalement différentes;

Cela implique également un changement culturel : ce que nous essayons d’inventer, c’est un tout nouveau type de relation avec la nature, précédemment basé sur la domination de l’homme dans les sociétés industrialisées.


Virginie

J’évolue depuis 20 ans dans l’univers de l'entrepreneuriat, aussi bien dans les services, que le retail, ou l’institutionnel. Mon fil conducteur de carrière est d'accompagner des entreprises dans leur développement et la transition (managériale, digitale). Pour cela, j'aime décliner et animer un projet d’équipe, trouver des solutions innovantes qui amènent différenciation et notoriété, tout en gardant un œil sur la rentabilité. Impliquée sur le territoire nantais, je suis engagée dans le développement des entreprises qui s'insèrent dans des projets environnementaux, responsables et rentables. Je suis très sensible à ce qui relève de la responsabilité sociétale en entreprise en tant qu'ancienne membre active du CJD Nantes. C’est avec plaisir que j’échangerai avec vous sur… plein de choses ! et notamment : LE DIGITAL, les Start-ups, les nouvelles méthodes de travail, comment développer sa compétitivité dans le respect de l'environnement. Passionnée de flamenco et de cultures méditerranéennes, j’échangerai aussi avec plaisir sur le commerce international vers ces géographies (langues : anglais, espagnol, italien (notions).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils